Ange P2PFR.com
Programme des conférences P2P au Fosdem 2020
Europe/Paris Créée le 26 décembre 2019 à 17h20
Par 111110101011
Consultée 580 fois

Les conférences du FOSDEM 2020, sur l'informatique et les logiciels libres, aura lieu le 1er et 2 février à Bruxelles.

Depuis quelques années, il existe une salle «Internet décentralisé et confidentialité» qui aborde certains sujets liés au pair-à-pair. Passons en revue son programme.

Magique, l'une de ces conférences cherche à rendre compréhensible la technologie DHT, dont une implémentation très connue est celle du logiciel eMule, sous le nom de Kademlia.
P2P how and Kademlia (en anglais, une capture video de cette même conférence est déjà consutable).
Le conférencier nous rappelle que cette technologie est utilisée par bien d'autres P2P actuels, comme bittorrent, IPFS, Ethereum, I2P, Tox, on en oublie.

Sans surprise vue l'activité récente du projet, des gens de GNUnet seront aussi au FOSDEM. GNUnet: A network protocol stack for building secure, distributed, and privacy-preserving applications, GNUnet basics, the GNU Name System and other applications.

Secushare, des copains de GNUnet, proposent une solution pour répondre à des besoins plus spécifiques (et éloignés des miens, avis personnel) pour l'internet des objets : Knocking Down the Nest. secushareBOX - p2p & encrypted IoT and beyond...

DAT, les startupers de San Francisco qui veulent «décentraliser le web», font un retour sur l'avancée de leur projet d'intégrer le protocole DAT au navigateur. DAT protocol in the browser: Progress and Challenges.

Une approche intéressante, par le logiciel de messagerie Matrix (alternative à whatsapp, discord & co), qui songe à utiliser le P2P pour s'affranchir des serveurs décentralisés. The Path to Peer-to-Peer Matrix. In which we throw away DNS and run Matrix clientside over libp2p and friends. Le logiciel de VoIP Tox, dès sa conception, avait suivi une approche similaire. On s'en rend rapidement compte quand on l'utilise du fait que les noms d'utilisateurs sont des clés de chiffrement plutôt que des habituels mon.pseudo@fournisseur.org.

Voilà en gros, il y a aussi quelques conférences plutôt orientées développement d'applications donc je ne les cite pas.

Vous pouvez retrouver plus d'informations sur les logiciels cités dans notre wiki.

Un commentaire
Le 04-02-2020 à 15:50:44
Par 111110101011

Il y a eu de petits changements dans le programme, et quelques videos sont déjà en ligne (il ne s'agit peut-être pas des versions video définitives)

La conf sur DHT et Kademlia n'a pas pu avoir lieu : «unfortunately the talk "P2P how and Kademlia" by Kishan Sagathiya has to be cancelled due to administrative issues.»

Une video sur Almonit/IPFS publiée : https://fosdem.org/2020/schedule/event/dip_almonit/
Pas super intéressant, ils disent juste qu'ils utilisent IPFS pour faire du web décentralisé, et parlent d'un moteur de recherches qu'ils développent, mais le talk apprend peu de choses. Après essai de leur extension firefox, on peut aller sur quelques sites dont le nom de domaine se termine en .eth. Rien de formidable par rapport au IPFS ordinaire ?

GnuNet également : https://fosdem.org/2020/schedule/event/dip_gnunet/
Celle de Gnunet est nettement plus intéressante. Le projet n'hésite pas à ratiboiser les protocoles qui sont au fondement de l'internet, d'où un chouillat de scepticisme à l'égard des autres projets qui ont une approche plus superficielle (San Francisco, si tu nous entends : il va falloir nous proposer autre chose qu'un fork proprio de firefox pour nous brancher). Le talk passe en revue les couches OSI, en présentant quelques composants les remplaçant dans un agancement jugé pertinent : R5N DHT, CADET, Gnu Name System ... Avec des applications intéressantes qui emploient cette stack : Re:claimID, Secushare...

Secushare : https://fosdem.org/2020/schedule/event/ ... usharebox/
On retombe ici dans quelque chose d'assez confus. La priorité de Secushare semble s'être recentré sur l'Internet of Things : ça réduit déjà fortement l'intérêt. Après 10 minutes il revient brièvement sur Secushare pour dire qu'il s'agit d'un projet de recherche et pas encore un logiciel concret. En résumé, le but est de faire correspondre le social, l'authentification, et le contrôle des objets (lumières dans une pièce, ou serveur web sur un ordi sans utiliser ssh, par exemple).

Dat (pas de video à l'heure où j'écris) : https://fosdem.org/2020/schedule/event/dip_dat_browser/
Les slides montrent qu'il est question d'intégration de Dat dans les navigateurs, des limitations de le faire en tant que WebExtension et donc d'autres approches qui sont à privilégier.

Les Dernières News