Ange P2PFR.com
Torrents.fm et Torrents Downloader, de Pablo Soto
Europe/Paris Créée le 19 décembre 2013 à 21h10
Par 111110101011
Consultée 14675 fois

J'étais retombé sur Pablo Soto il n'y a pas longtemps en refaisant les pages archéologiques du wiki, notamment Blubster.
On avait donc eu vent d'un potentiel projet de logiciel libre qui s'appellait Omemo. Le projet n'a fait qu'une sortie assez discrète, et s'est aussitôt tu pour ne plus refaire parler de lui.
Par contre, ce que je ne savais pas, c'est que Pablo Soto était sur un autre coup, et c'est TorrentFreak qui livre l'info.

Alors quoi de nouveau ?

Soto et son équipe viennent de lancer un portail de site de liens torrents. Rien d'extraordinaire jusque là. Ce qui est intéressant par contre, c'est le contexte dans lequel il est lancé.
Pablo Soto ne craint pas les poursuites judiciaires, comme tout super-héros. En Espagne, il a ainsi essuyé un certain nombre de poursuites judiciaires intentées par les ayant-droits, et s'en est chaque fois tiré indemne, en faisant reconnaître au tribunal que les technologies du réseau MP2P (utilisé par Blubster) étaient neutres. Un jugement qui fait preuve de beaucoup de bon sens, si on la compare à une assez morne actualité qui régulièrement relaie les nouvelles incriminations d'administrateurs de sites de liens à l'échelle internationale.
Mieux: l'Espagne avait fait appel à Pablo en décembre 2011 pour mettre en place un portail de recherches appellé Foofind, dont il tira une subvention non-négligeable de 1.6 millions d'euros.
C'est avec cette manne que Soto et son équipe développent aujourd'hui Torrents.fm. L'article de TorrentFreak va plutôt dans le sens du poil à propos de ce nouveau projet: on y dit qu'il s'agit d'un joli site, et des déclarations d'intentions sur la liberté des codes sources sont relayées plusieurs fois.
Jusque qu'à aujourd'hui pourtant, Soto ne s'est encore jamais trop lâché, et s'il a pu un temps fournir les sources de Omemo. Un unique fichier zip pour faire bonne figure, c'est un peu maigre sur 10 ans. Le développement en lui-même ne s'est jamais bâti sur une dynamique collaborative et ouverte, qui est pourtant une condition fondamentale pour qu'un logiciel libre s'épanouisse.

Ce que Soto propose donc, c'est un site web qui fait office de méta-moteur de recherches pour les torrents, dont le nombre avoisinerait déjà les 30 millions. On admettra que le site offre une présentation relativement proprette, et surtout, apparemment, sans publicité (ce qui est logique s'il a un bon million d'euros sous les fesses), ce qui n'excluerait pas pour autant des formes de sponsoring, donc la mise en évidence de liens visant à promouvoir certains artistes. On notera tout de même que le site en est peut-être même un peu trop dépouillé: les pages sont faites avec des grands boutons, mais à part le nom du torrent, et un bouton «Télécharger», la valeur ajoutée par rapport à un site de liens torrents classique ne se situe pas sur le plan fonctionnel.
Avec cela, il propose un client torrent prosaïquement appellé «Torrents Downloader», disponible sous Windows uniquement pour le moment, qui se veut archi-simple à utiliser: Chercher -> télécharger -> visionner. Cette dernière opération étant facilitée par l'embarquement du lecteur video mplayer, bien connu des linuxiens. Le logiciel torrents downloader est écrit en Python,repose sur libtorrent, wxWidgets et est distribué sous licence AGPL.

Questions donc, est-ce qu'il subsistera quelque chose de ces effets d'annonce ? Car si Pablo Soto, est-ce qu'il ne va pas finir par se faire mal ?
Ça fera toujours un site de liens en plus, et sans pubs, alors pour le moment souhaitons-lui bonne chance...

Liens:
- Le moteur de recherches de torrents: http://torrents.fm
- Le client bittorrent: http://torrents.ms

2 commentaires
Le 23-12-2013 à 19:49:49
Par jere-bot non-inscrit(e)

un nouveau "bot" pour créer des comptes en automatique, il créé un mail, uncompte t411 et vérifie le compte à vous les joies du torrent sans limites ! ^^
http://lasocieteFUCKLASEOsecrete.fr/pro ... 1-cretaor/

Lien édité par 01.

Le 23-12-2013 à 20:03:44
Par 111110101011

10€ pour 10 lignes de code ?
Et qui risquent de faire bannir l'IP de l'utilisateur en plus ?

C'est cher payé la camelote, et j'aurais préféré que tu en parles dans un sujet séparé plutôt que dans cet article dont ça n'est absolument pas le thème.

Les Dernières News