Ange P2PFR.com
Bitcoin, des signes d'une crise dans la gestion du réseau
Europe/Paris Créée le 16 janvier 2016 à 17h31
Par 111110101011
Consultée 3238 fois

Je relaie cet article (anglais) :
https://medium.com/@octskyward/the-reso ... .9v9vqc32w
Je l'ai lu mais n'ai pas croisé l'information avec d'autres sources.

L'article présente plusieurs problèmes qui se sont manifestés durant 2015.
Le principal, c'est que le réseau est congestionné, et que, d'après l'auteur de l'article, la mesure technique qui permettrait au réseau de s'agrandir n'est pas prise.
Parmis les 5 membres développeurs du noyau bitcoin (Bitcoin core), 3 s'y opposeraient, tandis que les avis des 2 autres dévelopeurs semblent rejoindre l'avis de l'auteur de l'article.
La changement technique en question consisterait à agrandir la taille des blocks de la blockchain. Il semblerait que certains acteurs aient un intérêt à ce que ça ne soit pas fait, car un gros bout du réseau est sous leur contrôle, et que cette congestion leur permet de demander des frais de transaction plus élevés que ce que devrait pouvoir proposer Bitcoin.

Cela est à mettre en parallèle avec la façon dont est discuté ce problème au sein de la communauté bitcoin, dans laquelle il y a beaucoup de censure.

La mise en oeuvre technique d'une solution a été proposée sous le nom de BIP 101. On la retrouve implémentée dans le client Bitcoin XT. Une partie de la communauté a donc adopté Bitcoin XT. C'est là que des hostilités ont été déclarées à leur encontre : du flood (DDoS) de manière à rendre inutilisable les réseaux des personnes utilisant cette modification. De plus, les références à Bitcoin XT dans le wiki ainsi que les discussions liées dans le forum du site bitcoin.org ont été évincées par le gérant du site. Des personnes ont été bannies lorsqu'elles pointaient vers un lieu de discussion qui ne fait pas l'objet de cette censure.

Autre point, un groupe de réflexion «Scaling Bitcoin», qui regroupe certains développeurs de Bitcoin Core si j'ai bien suivi, s'est proposé de réfléchir au problème afin d'obtenir le consensus. Ca semble être une très bonne idée, mais là aussi, il semblerait que le débat est biaisé du fait que les discussions pourtant sur l'augmentation de la taille des blocks sont écartées. Scaling Bitcoin envisage d'autres pistes de solutions qui sont insatisfaisantes, car ne font que repousser le problèmes à quelques mois.

L'auteur de l'article met donc le doigt sur un problème de gestion humaine des décisions relatives à l'évolution du réseau, qui reposent sur quelques épaules, et qui ne partagent pas la même façon de voir le réseau que Satoshi, l'auteur original de bitcoin.
Le cumul de ces déboires aura poussé l'auteur de l'article à abandonner la communauté Bitcoin et vouloir passer à autre chose.
Ce n'est sans doute pas la fin de l'histoire, car deux autres projets, Bitcoin Classic et Bitcoin Unlimited, ont pris la relève et se positionnent sur ce meme terrain de lutte, avec peut-être plus de chance que Bitcoin XT.

Un commentaire
Le 17-01-2016 à 12:28:32
Par 111110101011

Un journal LinuxFR, qui résume l'article de façon synthétique :
https://linuxfr.org/users/alexg/journau ... a-tres-mal