Ange P2PFR.com
Trackers privés et recoupement d'infos
Europe/Paris Créée le 9 septembre 2013 à 15h44
Par 111110101011
Consultée 11535 fois

Petite brève, pour suivre l'inquiétude d'un article de TorrentFreak.
http://torrentfreak.com/private-torrent ... ers-130908

En résumé, les administrateurs de trackers peuvent collecter les informations des usagers.
Ils peuvent faire le choix de les partager avec d'autres utilisateurs.

La partie surprenante, c'est qu'un admin typique ne s'emmerdera pas à concevoir un tel système.
La personne interrogée dans l'article dit que si, et que c'est bien foutu. Mais il s'agit de trackers US.

En fait, rien de nouveau, car chaque administrateur de site dispose déjà de données sur ses utilisateurs, mais on préfererait que les politiques adoptées tendent plus vers la suppression des traces, que vers leur accumulation.

Le besoin qui motive particulièrement les sites privés est que ce traçage leur permet d'identifier les individus indésirables sur leur réseau. En conclusion, si l'on souhaite retirer cette incitation à conserver les traces, il est préférable d'utiliser des sites publics, mais manque de bol pour BitTorrent, la technologie est assez bavarde

P2PFR a des logs d'utilisation du serveur web, car c'est le réglage par défaut, et que l'activité du site n'est pas vraiment sensible donc ne requiert pas de précautions, à réfléchir toutefois.

Les cartes à jouer sont la «dissimulation» pour les usagers, et la «transparence» pour les administrateurs.
Et la question qui tue: la technologie permettra t-elle à tout un chacun de lancer son propre nuage de fumée ? Le secret des télécommunications est-il possible, ou bien est-ce qu'on parle de tout ça juste pour passer le temps, et de quoi protégerait-il ?

Les Dernières News