Ange P2PFR.com
L'usage de git est-il répandu parmi les fansubbers ?
Europe/Paris Créée le 22 novembre 2018 à 21h36
Par 111110101011
Consultée 195 fois

C'est l'histoire de gens qui font du fansub, qui traduisent dans une langue, ré-encodent parfois les videos avec perte, intègrent parfois les sous-titres en hardsub, avec une fâcheuse conséquence pour le réseau BitTorrent car la mise en partage de leur travail nécessite la création d'un nouveau torrent, donc d'un nouvel essaim, ce qui éparpille les seeders.

Ce post est simplement le fruit d'une rêverie passagère, pour envisager et imaginer une voie alternative.

- Les fichiers de sous-titres sont petits, peuvent être corrigés s'il y a des fautes. Les formats de sous-titres ont aussi évolué (principalement grâce à aegisub il me semble) pour permettre plus de personnalisation à l'affichage, limitant ainsi l'intérêt du hardsub. Mais au final il ne s'agit que de texte, ce qui fait qu'on peut les assimiler à du code source, ce qui en fait des candidats idéaux pour être distribués via git.
- Parallèlement, des sites indexeurs de torrents d'animes sont spécialisés dans les Raw (Tokyo Toshokan, mais aussi Nyaa...), qui sont directement issus des supports de distribution (TV, Blu-Ray, Webrip...). C'est sur ces Raws que se basent les teams de fansub pour effectuer soit des ré-encodages, soit des ré-empaquetages incluant d'autres sous-titres. L'objectif des Raws est donc de préserver la qualité video. Je constate quand même qu'il y a 2 teams qui prédominent : HorribleSubs, et Erai-Raws. Horrible Subs produit des rips automatisés à partir de ce qui est diffusé en VOD. Le team Erai fait pareil, et mets à disposition les fichier .ass pour plusieurs langues sur son site.
- MKV est aussi un conteneur merveilleux, puisqu'on peut lui greffer des fichiers de sous-titres, ou même de nouvelles bandes audio, sans réencoder la video.

Le problème, c'est qu'avec BitTorrent, ça reste compliqué de tirer partie de toutes ces belles technologies, car le moindre changement dans un fichier implique que le checksum change. Autrement dit, BitTorrent ne gère pas le versionnage : on ne peut pas améliorer un torrent existant, cela nécessite d'en créer un nouveau. C'est là qu'on pourrait aussi penser à Dat, qui, si on veut le résumer grossièrement, est la même chose que BitTorrent, mais avec possibilité de mettre à jour les fichiers référencés par un lien Dat.

Il est sans doute tard pour s'interroger sur les raisons de la non adoption de ces technologies cumulées par les teams de fansub (la raison évidente étant que cela nécessite un certain niveau de compétences techniques, mais aussi que la réunion de technologies conçues de façon indépendante est souvent un défi en tant que tel). Malgré tout, je me suis demandé si certains avaient malgré tout essayé d'avoir au moins cette vision collaborative des fichiers de sous-titres en utilisant git sur des dépots publics. D'où la question : l'usage de git est-il répandu parmi les teams de fansubs ?

Le mot-clé "Git" ressort sans doute assez peu sur les sites des teams de fansub. Le plus simple est donc de passer par les vitrines populaires de git, j'ai nommé Microsoft GitHub... et GitLab... et Framagit ! Et de tenter une recherche pour "fansub".
* https://github.com/search?o=desc&q=fans ... positories
* https://gitlab.com/search?utf8=%E2%9C%9 ... itory_ref=
* https://framagit.org/search?utf8=%E2%9C ... itory_ref=

Résumé : 176 repository results sur Github, 10 projets sur Gitlab, 0 résultat sur Framagit.

Epluchage Gitlab :
* okaeri-subtitles : une team brésilienne/portuguaise, avec pas mal de séries mais souvent incomplètes
* le reste c'est de l'outillage, des bouts de sites web

Epluchage GitHub :
Là, on trouve un peu de tout, notamment :
* https://github.com/Subarashii-no-Fansub ... .github.io : SnF, avec des subs en français
* https://github.com/FansubDB/fansubdb.github.io : le git de FansubDB, qui sert à indiquer quelles séries sont en cours de sous-titres par d'autres teams ou VOD
... et j'ai arrêté au bout de 13/18 pages. Des dépots vides, quelques projets PHP (sites, dont des francophones) ou Python (parsing), mais rien de probant en terme de sous-titres, à l'exception de SnF.

La pêche n'aura pas été fameuse. Il faut dire aussi que l'offre de VOD pour les animes s'est pas mal développée ces dernières années, et que les gens essaient plutôt d'éxtraire les sous-titres (parfois avec de l'OCR sur du Hardsub), ou bien d'intercepter les SRT/ASS depuis des offres streaming licenciées. Ce qui fait que la communauté n'a plus besoin de traduire.
La team Erai-raws est l'illustration même du phénomène, puisque cette team est susceptible d'ajouter de nouveaux sous-titres pour de nouvelles langues lorsqu'elle conçoit les Batch (regroupements des épisodes d'une oeuvre), et même après en les mettant à disposition via son site.
Horrible-Subs tire partie des diffusions en Simulcast (diffusion simultanée depuis les chaines TV japs, et les partenaires commerciaux qui ont licencié l'anime et la diffusent sur leurs propres sites), en rippant ces flux, en se contentant toutefois d'inclure les sous-titres anglais, et de les mettre à disposition sur BitTorrent très peu de temps après leur diffusion.

Les Dernières News