Ange P2PFR.com
Querelles sur la paternité du logiciel Sickrage
Europe/Paris Créée le 14 octobre 2018 à 16h41
Par 111110101011
Consultée 451 fois

Source : https://torrentfreak.com/ongoing-sickra ... ar-181008/

SickRage est un fork de Sick Beard. Ces deux logiciels libres proposent une interface web permettant à un utilisateur d'effectuer des recherches simultanées sur plusieurs sites de liens, et surtout d'automatiser la récupération de fichiers torrents en fonction de critères que l'on sélectionne.
Voir notre page wiki : Sickbeard & Sickrage, pour l'instant assez sommaire.

TorrentFreak rapporte qu'en ce moment, au sein du projet SickRage, qui lui même a été scindé en deux, ça se dispute au sujet de qui détient le code et qui gère le dépot, hébergé sur Github. Une plainte DMCA a été déposée par un développeur nommé Echel0n. Cette plainte porte sur la paternité du code source, Echel0n proclamant être titulaire des droits.

C'est assez étonnant de lire ça car dans le modèle du logiciel libre, les codes sont placés sous une licence libre qui confère un droit irrévocable (clin d'oeil à l'histoire récente des contributeurs du noyau linux qui espèraient retirer leur partie du code en protestation au nouveau code de conduite) à réutiliser le code conformément aux conditions de la dite licence.
Premier faux pas de la part d'Echel0n ici, m'est avis.

L'embrouille suivante porte non pas sur le code lui-même mais sur le fait qu'aucune des deux équipes issues de la scission au sein de SickRage n'ait daigné renommer son projet.
On peut comprendre cette situation, une règle tacite serait que celui qui gère le dépot maître conserve son nom. Mais si la communauté adhère à changer ce dépot maître et migrer sur un autre, lequel des deux est légitime ?

Si la scission est motivée par une mésentente humaine, il aurait été prévoyant de renommer le projet d'un même geste. Comme par exemple LibreOffice qui s'est détachée d'OpenOffice, sans que cela n'empêche la communauté de développeurs de suivre le mouvement.

Toujours est-il, ce développeur pas heureux, qui semble un peu seul dans son coin, a déposé la marque SickRage aux Etats-Unis, et espère s'en servir comme argument.
De son côté, l'autre équipe de SickRage s'estime être dans son bon droit, et a soumis une contre-requête DMCA, ce qui signifie que l'affaire pourrait être portée devant les tribunaux.

On comprend une partie, pour le fait de ne pas vouloir renoncer à son nom juste à cause d'un enragé qui a décidé de se barrer avec son code source ailleurs.
On comprend l'autre partie, si elle est effectivement celle qui avait la main sur la gestion du code, et que des contributeurs se sont faits la malle sans prendre la peine de renommer leur projet.

Parfois même quand on est l'auteur légitime et qu'on se fait usurper son projet, on peut conscentir à renommer son propre projet, comme ça a été le cas il me semble avec Ublock Origin, qui est né en réaction au site Ublock qui repompait son travail en plus d'être une arnaque.

En résumé : le nom, on s'en fout, la communauté sait souvent là où elle doit se rendre pour continuer l'aventure d'un bon pied.

Un commentaire
Le 07-11-2018 à 17:36:07
Par 111110101011

Des suites à cette histoire, plutôt que de s'engager dans des disputes avec l'autre acharné, les développeurs ont préféré rebaptiser le logiciel SickChill (de la "rage" on passe à "calme-toi").

Le dépot Git : https://github.com/SickChill/SickChill
Et un nouveau site : https://sickchill.github.io/ (commentaire gratuit : pour un site "one page", je le trouve plutôt sympa)

Source : https://torrentfreak.com/sickrage-rebra ... ar-181027/

Les Dernières News