Ange P2PFR.com
Le Peer to Peer, c'est quoi ? L'assemblée nationale répond..
Europe/Paris Créée le 30 avril 2009 à 19h44
Par edmc73
Consultée 9484 fois

Encore une preuve que y'a encore du boulot dans notre gouvernement.
Voter des lois sans savoir de quoi ca parle.. ca craint. :dispute:

[flash=420,340]http://www.dailymotion.com/swf/x94ta5[/flash]

Source + d'autres vidéos : http://desourcesure.com/bakchichtv/

13 commentaires
Le 30-04-2009 à 22:44:17
Par GAMBAS

je sais pas s'il faut en rire ou en pleurer :-?
dire que c'est eux qui votent les lois, :pleure:

Le 01-05-2009 à 16:05:50
Par 01 non-inscrit(e)

Lolol, oui j'étais justement en train de mater cette video sur Freenews, et j'allais la poster ici.

En même temps, j'en comprend certains :
P2P, Streaming, clair que c'est du jargon technique.
Si tu dis "téléchargement" (de musique, de films), à la place, c'est beaucoup plus parlant.
Alors je comprend qu'un député puisse s'abstenir de savoir ...
Malgré tout, c'est leur devoir de s'informer ... :D

Le 04-05-2009 à 14:36:24
Par non-inscrit(e)

Sarkozy est en train de faire des lois pour contenter ses amis du show-bizzz qui lui ont permis d'accèder au pouvoir...c'est tout ce que ces malfaisants connaissent du ptp!!! :sniper:

Le 04-05-2009 à 19:07:26
Par GAMBAS

bof , ils peuvent faire les lois qu'ils veulent, cela va nous embeter quelques semaines et
nous priver de l'utilisation de la mule ou de bittorent
mais pas de chance pour eux des logiciels alternatifs existent deja sans possibilités de pistage par
le FAI.
Il y a pas encore beaucoup de monde dessus mais je pense que cela va changer des le passage de la lois
Ils vont juste rendre les reseaux de p2p encore plus opaque.

Le 05-05-2009 à 05:06:52
Par 111110101011

Si c'est vraiment mis en application, ...

Je pense pas qu'il y ait de migration massive, seulement quelques geeks ou des gens qui ont très peur qui vont aller sur les P2P sécurisés, mais ils n'en seront pas satisfaits, car ça a vraiment pas l'air de vouloir décoller ...

La loi, elle va faire des insatisfaits. Faudra voir si les medias/la presse relaient l'info (la TV: peu, la presse internet: oui), en particulier aux retentissements des victimes. Je ne sais pas comment une loi une fois votée peut être abrogée, peut être aura t-on droit à une surprise et un nouveau vent de contestation visant son abrogation, hum ;)

Pendant ce temps là, des gens pas bien méchants vont payer, et la "culture" ne s'en portera pas mieux pour autant.

Le 05-05-2009 à 10:01:13
Par edmc73

Bon je vais ptete me faire taper dessus..
Mais je me posais quand même la question.

Pour faire un film avec pas mal de moyen, ca coute quand même de la tune.
Et si dans ce cas on sait qu'ensuite le film va être téléchargé à donf et que donc toute cette tune ne sera jamais remboursé...
Du coup, le réalisateur ne fera plus jamais de film car il n'aura plus de tune.
Ca va brider sa créativité.

Pour la zic c'est un peu pareil, le compositeur qui veut s'acheter du matos et qui veut enregistrer avec un bon son sa compo, il méritera quand même un revenu minimum ne serait-ce au moins pour rembourser ses frais !

Certe je suis contre hadopi, mais je ne suis pas pour télécharger à donf des films ou zic.

Si l'Etat ne trouve pas une solution correct, alors nous pouvons peut etre trouver nous meme une solution ? nan ? :oops:

Le 05-05-2009 à 19:00:08
Par GAMBAS

mais non on va pas taper :D si un peu
tu as raison car même si la loi est appliquée strictement
cela ne changera en rien à la remuneration des acteurs, compositeurs, realisateurs .....
les gens ne vont pas acheter plus, la crise c'est pour tous le monde
donc il faut pas croire que seul le telecharegment pirate est à l'origine de la baisse des ventes.

voir l'exemple d'autres biens culturels qui subissent une chute importante des ventes et qui ne sont
pas pour autant telechargés.

Le 05-05-2009 à 19:11:14
Par 111110101011

@edmc
Ben, tu poses les bonnes questions, celles qui sont concrètes ;)

On peut trouver un autre mode économique de rétribution des artistes, et c'est ce qui se passe. Du type licence globale (une taxe), ou bien, comme je le prefererais, un système de donations (suppression des intermédiaires inutiles style les maisons de disques, et juste rémunération des artistes selon leur popularité au sein du public). Sinon, certains artistes touchent des subventions pour la création, de collectivités locales style la mairie, mais c'est des procédures assez lourdes, et pas vraiment disponibles pour tous. Sinon, les artistes trouveront toujours des clients pour leurs produits, le téléchargement ne peut pas effacer le besoin d'avoir un CD avec packaging (il suffirait que les CDs soient moins chers, l'achat de CDs serait davantage banalisé : on achèterait un CD comme on achète une baguette de pain), ou bien le besoin d'aller à un concert.

D'une part, un modèle économique fonctionne bien lorsqu'il y a propriété materielle. La propriété materielle est une notion qui est peu remise en cause par nos pratiques.
D'autre part, l'art suit aussi une logique d'immatérialisation, on fait circuler des images et du son, des idées presque, et on tombe dans une logique de propriété intellectuelle, qui est beaucoup plus mise à mal par nos pratiques (par expl : on utilise des licences libres pour rendre le copyright plus soft, et on est davantage informés sur les dangers de l'appropriation des idées, et on préfère que la culture circule, et on télécharge à donf).
Les 2 propriétés sont liées, c'est parce que les artistes ont besoin de "matière" (de bouffer) qu'ils adoptent des mécanismes de propriété intellectuelle.
En général, plus il y a abondance et disponibilité d'une chose, plus la notion de propriété se dissout.
Et si la notion de propriété se dissout, l'économie qui va avec aussi :D
C'est la direction vers laquelle la gauche politique est censée se tourner, même si seule la frange la plus radicale (celle qui n'est pas forcément dans l'hémicycle) ose penser aussi loin.

Le 05-05-2009 à 23:20:14
Par edmc73

Bonne remarque gambas, et bien joué 111110101011 comme d'hab ;)

J'ai pensé a un truc, ptete stupide mais bon, vous connaissez tous les tickets resto pour aller au resto, et ben il devrait faire des tickets cultures avec lesquels on pourrait acheter de la culture.
Sur le même principe, un ticket de 10€ pourrait être payé 5€ par l'employeur et 5€ par l'employé ce qui permettrait d'aller au ciné, acheter des DVD, des CD....

2eme idées, payer bien sur une taxe a son FAI pour l'accès à de la culture numérique gratuite, mais, pour pouvoir distribuer cette taxe convenablement, le FAI devra fournir un serveur type newsgroup avec toute la culture numérique dont on a besoin, ce qui permettrait avec le nombre de téléchargement de dispatcher cette taxe.

Biensur monter un tel serveur pourrait être impossible, sauf si on prend un modele de peer to peer et que le FAI proposerait un serveur style edonkey qui permettra de faire les statistiques.

Bon voila, c'est un peu utopique mais en même temps, depuis que j'ai découvert le peer to peer ca fera bientot une dizaine d'année, le prix du CD n'a toujours pas baissé, le cinéma a augmenté et coute 3 fois le prix d'un sandwitch !!!
Si toute cette culture était moins cher, je ne me priverais pas à en acheter plus.
Sans compter ce que l'on ne trouve plus nulle part.. on est bien obligé de le télécharger !
Concernant le divx, il n'est toujours pas possible d'en acheter (dites moi si je me trompe) pourtant les platines divx de salon sont toujours en vente !

Bon je balance tout ca comme ca, des phrases sans queue ni tête, mais il faudrait trouver une nouvelle idée, et envoyer l'adresse de ce forum au gouvernement lol :dispute:

Le 06-05-2009 à 17:33:17
Par 01 non-inscrit(e)

1ère idée : Je suis plutôt pour l'idée de laisser le choix aux gens d'acheter ce qu'ils veulent avec leur argent, et pas réduire leur salaire pour les obliger à acheter des livres ou CDs.

2ème idée : Je crois que c'est le principe de la redevance globale, sauf que la juste rétribution des artistes reste un casse tête, il me semble.

citation :
Concernant le divx, il n'est toujours pas possible d'en acheter (dites moi si je me trompe) pourtant les platines divx de salon sont toujours en vente !

Ca c'est clair, sauf que l'usage c'est : tu achètes un DVD, tu fais une copie de sauvegarde sur CD en DivX, et voilà :D
Ou bien, tu enregistres directement l'émission qui passe à la TV.

Le 13-05-2009 à 22:50:26
Par Cap De Xai 66

Ce qui est fort, quand on regarde le lien des députés ayant voté POUR et lavidéo, c'est ceux qui ne comprennent rien qui ont voté POUR....


Hallucinant : aucun effort de formation (ou information) personnelle....

Le 14-05-2009 à 07:50:46
Par apoon

Perso, je préfère une riposte graduée à une amende.
Je ne comprends pas que les FAI puissent se retourner contre le gouvernement: ils vendent un produit, ne le régulent pas, incitent même parfois à l'illégalité... et refusent de payer les pots cassés.
Il y a des abus, des gars qui se font du fric avec le p2p (le cousin d'une copine avait été arrêté, faisant partie d'une Team qui faisait du Divx... et le revendait en CD).
Après, j'ai beaucoup téléchargé avant, puis j'ai arrêté aujourd'hui, par manque de temps, parce que j'ai une vie (une femme, un gosse, un travail...).. et moyens ou pas, je manquais de temps pour regarder tout ce que j'avais amassé et je ne suis pas certain que je le regarderai un jour (d'ailleurs, une bonne partie a été effacée suite à un plantage de PC).
ce temps que je n'avais pas pour mater mes Divx, je ne l'ai pas plus pour aller au ciné, je n'achète pas plus de CD ni de DVD, pas le temps, parfois, je me mate un ti film à la télé et ça me suffit bien.

La licence globale, c'est un casse tête pour savoir qui rémunérer et comment, afin, là encore, de ne pas brider l'originalité. A l'époque glorieuse de l'ex URSS, tout le monde était payé pareil, la créativité n'était pas encouragée, de la sorte (du reste, qui était créatif se faisait taper sur les doigts, mais gagner pareil qu'on se casse le c** ou pas, ça n'encourage pas à se bouger).

Il y a d'autres solutions que de télécharger: Deezer, par exemple, pour la musique, on doit pouvoir élaborer le même truc (autorisé s'entend) pour les vidéos et tout le monde sera content: pourquoi télécharger un truc: pour se dire: je l'ai chez moi?
N'est-ce pas aussi intéressant de pouvoir l'écouter quand on en a envie, propriétaire ou locataire à titre gratuit? (payé par la pub que je n'aime pas, ....).

Après, ce n'est qu'un avis: c'est un jeu, il faut en accepter les règles.



Ce n'est pas parce que je suis fou que je n'ai pas toute ma tête!

Le 14-05-2009 à 15:30:27
Par 111110101011

citation :
Perso, je préfère une riposte graduée à une amende.

Il faut voir comment c'est mis en place.
Je pourrais dire : je préfère une amende issue d'un tribunal, qu'une riposte graduée éxercée par je ne sais quelle administration.

citation :
Je ne comprends pas que les FAI puissent se retourner contre le gouvernement: ils vendent un produit, ne le régulent pas, incitent même parfois à l'illégalité... et refusent de payer les pots cassés.

C'est souhaitable, que ça se passe ainsi.
Déjà, internet se présente comme un réseau d'informations. Comme pour la presse, il y a un idéal de non-censure.
Ensuite, le FAI ne propose qu'un moyen, un outil ... c'est toujours la même logique quel que soit ce qu'on vend : le vendeur n'est pas responsable de ce que peut faire l'acheteur. On recentre toujours la responsabilité sur l'individu, et on accorde la liberté à tous. Internet n'aurait pas eu ce succès sans cette liberté, ça ne colle pas tout à fait ici mais on parle parfois de Minitel 2.0, en résumé : avoir un réseau ne suffit pas (le minitel est mort), il faut aussi que son modèle de fonctionnement soit bon.

Sinon, la nuance entre streaming et téléchargement est un peu bidon. Techniquement, il s'agit dans les 2 cas de récupérer l'information depuis un site distant... Mais bon, ceux qui favorisent le streaming et qui en parlent comme un concept hype, c'est des marketeux (idem pour la video on demand, à comprendre comme un "faut demander à qqn" plutôt que "t'as juste à clicker"), c'est eux qui voudraient nous en rendre dépendants et nous faire bouffer de la pub en contrepartie, parce qu'ils voudraient qu'on ne conserve pas le fichier. Une fois le fichier conservé on en fait ce qu'on veut, et on peut le supprimer si c'est l'espace disque qui nous dérange.
L'idée du streaming, c'est quand même aussi de pouvoir "consulter" en même temps que ça télécharge. Ben quand je télécharge certaines videos depuis le net, si je suis préssé je me prive pas de lancer un VLC dessus sur les fichiers temporaires. Ca marche, mais ça devrait être mieux intégré dans les offres logicielles, c'est une idée d'ailleurs : VLC pourrait avoir une option plus accessible de "streaming et conserver le fichier".

Les Dernières News